Archives pour la catégorie articles main et membre sup

Bilan de l épaule et tests spécifiques

Tests spécifiques de l’examen de l’épaule  

Date: Friday, 17 Nov 2006 13:06

Matthieu CESAR , Interne des Hôpitaux, service de Chirurgie Orthopédique, Chirurgie du Membre Supérieur et de la Main, Service du Professeur CHAMMAS, nous présente un petit rappel des tests qui peuvent nous orienter lors du bilan clinique de l’épaule.

Tests de conflit

▪ Test de NEER : Patient debout, scapula maintenue dans une main et élévation antérieure passive réalisée par l’examinateur. + : douleur antérieure ou latérale typiquement entre 90° et 140°.

▪ Test de HAWKINS : Patient debout, bras à 90° d’élévation antérieure, impression d’une rotation interne par l’examinateur coude à 90°. + : douleur lors de la manœuvre (=conflit entre trochiter et ligament acromioclaviculaire).

▪ Test de YOCUM : Main sur épaule controlatérale. Impression d’une force vers le bas sur le coude par l’examinateur. + : douleur lors de la manœuvre.

▪ Cross-body adduction test : Patient debout, bras à 90° d’élévation antérieure, adduction passive par l’examinateur. + : douleur lors de l’adduction (=svt atteinte de l’acromioclaviculaire).

Tests de coiffe

▪ Test de JOBE : bras à 90° d’abduction dans le plan de la scapula avec les pouces vers le bas (=RI). L e patient doit résister à une force vers le bas imprimée par l’examinateur. + : Pas de résistance, le membre supérieur revient le long du corps.

▪ Test de PATTE : RE1 contrariée, patient debout. + : impossibilité de résister à la rotation interne imposée.

▪ Lift-off test : Main dans le dos du patient debout. Doit pouvoir décoller sa main du plan du dos ou de résister à une pression de l’examinateur. + : incapacité à réaliser les 2 manœuvres précédentes.

▪ Belly-press test : main du patient sur son ventre. Doit pouvoir pousser son coude vers l’avant sans décoller la main de son abdomen. + : Incapacité à réaliser cette manœuvre.

▪ Signe du « clairon » : L’absence de rotation externe entraîne une abduction du bras afin de pouvoir mettre la main à la bouche.

▪ « Dropping sign » = signe du portillon : Bras le long du corps, coude à 90° de flexion. L’examinateur amène progressivement l’avant bras à 45° de rotation externe, où il le lâche. Le patient doit pouvoir maintenir cette position. + : Retour de l’avant bras à 0° de rotation externe.

Tests d’atteinte de la LPB ou du labrum

▪ Test de SPEED = Palm-up test : Bras à 90° d’élévation antérieure, coude en extension paume vers le haut. Elévation antérieure contrariée. + : douleur sur la LPB.

▪ Test de YERGASON : Bras le long du corps, coude à 90° de flexion. Supination contrariée tout en palpant la coulisse bicipitale. + : douleur de la LPB

▪ Test d’appréhension antérieure : Patient couché, réalisation d’une abduction et d’une rotation externe. + : douleur lors de cette manœuvre.

▪ Test d’O’BRIEN : Adduction du bras de 10°, élévation antérieure contre résistance. 1ère partie : pouce vers le bas. + : douleur profonde de l’épaule. 2ème partie : pouce vers le haut. Test + si douleur profonde et diminution de la douleur lors de la 2ème partie du test.

▪ JOBE relocation test : Patient couché, abduction + RE du bras + impression par l’examinateur d’une translation postérieure puis relâchement de la pression. + : douleur au relâchement.

▪ Cranck test : Patient couché, abduction complète puis impression de RE et RI successives. + : douleur ou craquements audibles ou perceptibles.

Traduction :

Specific tests for shoulder examinations

• Presented by Sébastien Ruiz

• November 17th 2006

Matthieu CESAR, a hospital Intern from the department of Orthopaedic surgery, Upper

limb and Hand Surgery, under the direction of Professor CHAMMAS, gives us here a small

reminder of the tests that might help us when making a clinical evaluation of the shoulder.

Conflict Tests

▪ The NEER test : Patient upright, scapula held in one hand and forward passive

elevation carried out by the examiner.

Test positive when : forward or lateral pain typically between 90° and 140°.

▪ The HAWKINS test : Patient upright, arms at 90° forward elevation, the examiner

evaluates the internal rotation, elbow at 90°.

Test positive when : pain during this manœuvre (=conflict between the trochiter and the

acromioclavicular ligament).

▪ The YOCUM test : The patient places his hand on the opposite shoulder. He then

attempts to raise his elbow while the examiner places a downward force against it.

Test positive when : pain during the manœuvre.

▪ The Cross-body adduction test : Patient upright, arms at 90° forward elevation,

passive adduction by the examiner.

Test positive when : pain on adduction (= often acromioclavicular damage).

Rotator cuff tests

▪ The JOBE test (or « empty can » test): arms at 90° abduction in the plane of the

scapula with the thumbs pointing downwards (= internal rotation). The patient must resist a

downward force exerted by the examiner.

Test positive when : No resistance, the upper limb comes back to the side of the body.

▪ The PATTE test: The patient is upright with 90° forward elevation in the plane of

the scapula.

Test positive when : External rotation is difficult and impossible to resist the imposed internal

rotation.

▪ The lift-off test : The patient is upright with one hand behind the back. Should be

able to raise the hand off the flat of his back or resister pressure from the examiner.

Test positive when : inability to carry out the two previous 2 manœuvres.

▪ The belly-press test : patient has his hand on the belly. Should be able to move his

elbow forwards without removing his hand from his abdomen.

Test positive when : Inability to carry out this manœuvre.

▪ The « Hornblower » sign : The absence of external rotation means that the arm is

abducted when trying to raise the hand to the mouth.

▪ « Dropping sign » =doorway sign : Arm alongside the body, elbow at 90° flexion.

The examiner progressively brings the forearm to 45° external rotation, where he then lets go.

The patient should be able to maintain this position.

Test positive when : Return of the forearm to 0° external rotation.

Tests for damage to the long head of the biceps or the labrum

▪ The SPEED test = Palm-up test : Arm at 90° forward elevation, elbow extended

with the palm upwards . Difficulty in raising the arm forwards.

Test positive when : pain in the long head of the biceps.

▪ The YERGASON test :Arm alongside the body, elbow at 90° flexion. Patient tries

to supinate the arm while the examiner resists at the same time as he palpates the bicipital

groove.

Test positive when : pain in the long head of the biceps.

▪ The anterior apprehension test: Patient lying down, the arm is abducted to 90° and

rotated externally.

Test positive when : pain during this manœuvre.

▪ The O’BRIEN test: The patient’s arm is fully extended, then adducted to 10° in the

sagittal plane. The arm is maximally internally rotated, and the patient tries to resist against

the examiner’s downward force. 1st

Test positive when : pain deep down in the shoulder. 2nd

to see whether the pain decreases in the 2nd

▪ The JOBE relocation test : Patient lying down, abduction + external rotation of the

arm and the examiner evaluates the backward sliding movement, then releases the pressure

Test positive when : pain on releasing.

▪ The Crank test : Patient lying down, complete abduction. The examiner tests

external rotation and internal rotation in succession.

Test positive when : pain or a « clunk » feeling or sound .

part : thumb pointing downwards.

part of the test.

part :thumb pointing upwards. This is